Un mini-bar chez-vous ? Suivez le guide !

Crédit : Aëdem Intérieurs (design) & Anaïs Armand-Pétrier (photographie)

Que vous soyez thé, café, cocktail ou grands crus ;
Que vous soyez amateur, connaisseur, ou expert ;
Voici le mode d’emploi, pour ralentir et savourer…

Peu courants dans nos intérieurs, ils peuvent leur apporter un twist insolite voire un véritable sentiment d’exception.

Ils seront également un sujet de discussion incontournable et une invitation à des moments de partage, à une pose douceur, pour ralentir et savourer. 

Vous ne buvez pas ? Mais vous avez sûrement votre péché mignon, votre moment de douceur rituel dans la journée. Mettez à l’honneur votre passion pour le café, le thé, ou les cocktails sans alcoolsles mini-bars s’y prêtent aussi parfaitement !

Ca peut vous tenter ? Creusons un peu le sujet !

Voici mes 3 formules à la carte pour votre mini bar : Amateur, Connaisseur, ou Expert !

Niveau # 1 – Mini bar Amateur

Pour les amateurs, discrétion et moment à soi :

Placé dans la cuisine, sans en faire l’exposition votre « mini bar » est votre pause douceur plutôt thé ou café. Assez discrète, vous avez aménagé une section spéciale qui se fond dans le décor ;

Il se dissimule dans une colonne toute équipée car vous avez besoin de peu d’équipement. Une fois ouverte, la magie opère : un jolie machine à café, et son broyeur prêts à l’emploi, et tout le nécessaire dans les rangements au dessus et en dessous !

Votre mini bar est réservé à la préparation vous êtes ensuite complètement nomades et dégustez votre thé ou votre café là où ça vous chante ;

Côté déco, vous jouez la discrétion : Niche ouverte ou portes escamotables, c’est votre cuisine qui lui donne le ton ! Pour autant vous avez pensé à l’éclairage intégré et au revêtement mural qui la met en valeur.

Niveau #2 – Mini bar Connaisseur  

Pour les connaisseurs, partage sans prétention : 

Placé au salon, pour des moments de partage votre mini bar met à l’honneur votre goût de l’expérimentation façon bar à cocktails ;

Il est une invitation pour vos invitésqui ne manquent pas de le remarquer, composé d’un joli buffet surmonté de quelques étagères qui mettent en valeur une collection de verres à cocktail, des accessoires design, quelques fruits pour la déco (des cocktails).

Vous vous passez facilement d’électroménager car vous avez pensé au sceau à glaçons, à la planche à découper (pour le citron, le céleri,…), et aux ustensiles indispensables ;

Côté déco, votre minibar est un véritable atout : Un pan de papier peint ou de couleur, des éléments purement décoratifs (une plante, un cadre,…), un éclairage dédié,… Votre mini bar complémente votre univers décoratif.

Niveau #3 – Mini bar Expert

Pour les experts, dégustation et initiation :

Votre mini bar trône fièrement côté salle à manger car chez vous on ne discute pas de la pluie et du beau temps en sirotant, on déguste de grands crus ou des cuvées spéciales.

En véritable expert, vous avez aménagé un comptoir avec deux ou trois fauteuils de bar pour une expérience de dégustation aux petits oignons avant ou après le repas. Ou même pendant, car l’accord mets et vin, ça vous connait !

Tout le nécessaire pour exercer votre art est à portée de main si bien que votre mini bar prends des allures de cuisine secondaire : point d’eau, cave à vin, ou encore machine à glaçons,…

Côté déco c’est une pièce maîtresse sur laquelle vous n’avez pas lésiné :  un linéaire de véritables caissons de cuisine, une crédence insolite, une palette de matériaux soignée, des étagères ouvertes en verre ou en laiton rétroéclairées, des supports pour suspendre la verrerie, de belles appliques murales,…

Alors ?! Amateur, Connaisseur, ou Expert ?! Pour vous en assurer, visitez mon tableau Pinterest dédié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *